samedi 4 juin 2016

Comment faire une coiffure d'homme années 1780

Aujourd'hui, un tutoriel sur comment coiffer une perruque (ou sa tête si on a les cheveux longs) pour les hommes, selon une mode qui existait sous la fin du règne de Louis XVI. Cette coiffure est dite à la hérisson. Tout d'abord quelques images.


1780, Gallerie des Modes françaises et anglaises, 1785, Marguerite Gérard, Portrait d'un homme dans son atelier, Museum of Fine Arts Boston.

 1786, Vigneron d'après Labille-Guiard, Robespierre en tenue de député du Tiers-Etat, Château de Versailles, 1786, Magasin des Modes Nouvelles, 1787, Gallerie des Modes françaises et anglaises.

1788 Léopold Boilly, La Famille Gohin, Musée des Arts décoratifs.

1788 Journal des Luxus, und moden

La perruque que j'ai choisie est synthétique, avec un montage tulle sur le front, plus naturel. Tout d'abord, j'ai brossé à la brosse de sanglier pour enlever l'effet perruque.  Ensuite, j'ai pommadé la perruque.

video



Avant le démêlage initial, après, et après le pommadage.




1. Matériel

Une perruque, j'ai utilisé une "lace front", plus naturelle et en synthétique, plus résistante.
Des pinces et barrettes à chignon et plates.
Des élastiques à cheveux sans joints métalliques.
Une bassine ou un grand récipient.
De la pommade et de la poudre, recettes ici.
Un support à perruque.



2.Temps estimé

Deux fois 2h et temps de séchage (48h min).



3. La mise en plis

Pour la mise en plis, j'ai séparé la chevelure en deux. Toute la partie inférieure d'une ligne horizontale reliant le dessus d'une oreille à l'autre a été tressée pour des questions pratiques. J'ai ensuite effectué des "noeuds bantous" sur toute la partie supérieure. Pour se faire, prenez de toutes petites mèches (un demi doigt environ d'épaisseur), tortillez la mèche sur elle même pour qu'elle s'enroule sur elle même en mini chignon. Cela demande du temps, mais plus les mèches seront petites, plus vous aurez l'effet voulu. Fixez chaque mèche avec un élastique à cheveux (surtout pas de caoutchouc qui ne supportera pas la chaleur et et qui s’emmêlera aux cheveux). 

Mini-chignons dit noeuds bantous faits, partie basse tressée: prête pour l'eau chaude!


Une fois que chaque mèche est terminée, enlever la perruque de votre support et mettez la dans une bassine, une cuvette ou même le lavabo fermé. Par dessus, verser de l'eau tout juste frémissante, mais pas bouillante. Pas besoin d'y mettre toute la perruque, juste les parties que vous voulez mettre en forme. Ici, la tresse vous permettra de manœuvrer la perruque. Agitez doucement pour que l'eau chaude pénètre bien partout. Je laisse environ une minute dans l'eau. Sortez la perruque, égouttez bien pour ne pas vous brûlez. Posez la perruque sur une serviette éponge pliée en deux 5 min le temps qu'elle absorbe l'eau. Remettre ensuite sur le support pour qu'elle sèche. Prévoyez un temps de séchage suffisamment long, au moins deux jours, sinon l'opération sera à recommencer depuis le début! En général je fais ces opérations d'un weekend sur l'autre pour être certaine que cela soit bien sec.

Si vous coiffez vos propres cheveux, faites les nœuds bantous sur cheveux humides et laissez sécher une nuit au minimum avant de les dérouler.

Attention à ne pas vous brûler!


4. Le coiffage


Idéal à atteindre: l'amiral de Villeneuve. Ici les cheveux sur le haut de la tête sont assez courts mais le fait de les crêper les raccourci grandement.

Pour défaire chaque chignon, il faut procéder avec un geste inverse en détortillant afin d'avoir un  effet mousseux et vaporeux. Cela donne un  effet crépu. Démêler chaque mèche, poudrer et donnez un coup léger de peigne pour répartir la poudre, qui devrait adhérer facilement grâce à la pommade.

A gauche: nœuds défaits en hait, nœuds bantous, partie basse non traitées. On voit entre les deux un petit bouts du rouleau.

En fois que chaque mèche est poudrée, y compris en partie basse de la tête, on fixe la partie crépue avec des barrettes et pinces en peu en arrière du crâne. Fanny nous a expliqué comment utiliser les barrettes ici. Sous cette partie, isolez une portion horizontale de la chevelure en partant d'une oreille à l'autre. Avec formez un rouleau vers le haut que vous fixerez avec des pinces plates comme je vous l'avais illustré ici. 
Avec le reste des cheveux en partie basse, formez un catogan, une tresse ou mettez les dans une bourse.
Rajoutez de la poudre si vous voulez un effet plus poudré.

Voilà la résultat, porté aux Fêtes Galantes de Versailles le 30 mai dernier.

Photo de droite de Luc Morel, retaillée pour montrer le résultat. Original dans sa galerie ici.

Si vous n'avez pas le courage, Olympe de Bagatelle peut vous en coiffer une, selon l'effet que vous souhaitez: Décorum et Bagatelle.

Si vous êtes plus puriste et que vous voulez une perruque créée sur mesure selon les techniques d'époque avec des vrais cheveux, contactez Emmanuel B Courau.

A vos peignes!

Aucun commentaire: